JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DEPENDANCE, ISOLEMENT : APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SURTAXE) ou CLIQUEZ SUR MOI !  

LES   PARIEURS   FOUS

Financement du Sport en France

En France, on veut être aussi fort qu'ailleurs et pour parvenir à lutter, dans tous les sports, avec les autres nations, on réduit les rentrées financières de sponsoring en interdisant les publicités concernant le tabac et l'alcool dans toutes les enceintes sportives...

A cet effet a été mise en place la "Loi EVIN" dont voici les principes généraux :

 

a) A propos du tabac :

Art.2. - Toute propagande ou publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac ou des produits du tabac ainsi que toute distribution gratuite sont interdites.

Commentaire : L'état veut protéger la population du tabac et c'est très bien mais ce qui suit me laisse perplexe...

Art.9. - I. Les teneurs maximales en goudron des cigarettes sont fixées par un arrêté du ministre chargé de la santé.

Suite du commentaire : pour réduire le nombre de morts sur les routes, on réduit la vitesse, alors pourquoi ne pas réduire les teneurs maximales en goudron pour réduire le nombre beaucoup plus important de morts du tabac !!! 

 

b) A propos de l'alcool on ne parle plus d'interdiction mais seulement d'autorisations :

Art. L.17. - La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des boissons alcooliques dont la fabrication et la vente ne sont pas interdites sont autorisées exclusivement:
1 - Dans la presse écrite à l'exclusion des publications destinées à la jeunesse, définies au premier alinéa de l'article 1er de la loi no 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse;
2 - Par voie de radiodiffusion sonore pour les catégories de radios et dans les tranches horaires déterminées par décret en Conseil d'Etat;
3 - Sous forme d'affiches et d'enseignes dans les zones de production, sous forme d'affichettes et d'objets à l'intérieur des lieux de vente à caractère spécialisé, dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat;
4 - Sous forme d'envoi par les producteurs, les fabricants, les importateurs, les négociants, les concessionnaires ou les entrepositaires, de messages, de circulaires commerciales, de catalogues et de brochures, dès lors que ces documents ne comportent que les mentions prévues à l'article L.18 et les conditions de vente des produits qu'ils proposent;
5 - Par inscription sur les véhicules utilisés pour les opérations normales de livraison des boissons, dès lors que cette inscription ne comporte que la désignation des produits ainsi que le nom et l'adresse du fabricant, des agents ou dépositaires, à l'exclusion de toute autre indication;
6 - En faveur des fêtes et foires traditionnelles consacrées à des boissons alcooliques locales et à l'intérieur de celles-ci, dans des conditions définies par décret;

Commentaire : En clair, vous pouvez faire de la publicité pour l'alcool si vous organisez "la fête à neu neu" où tout un chacun pourra goûter tous les alcools du coin, vous pouvez aller vous "bourrer la gueule" (passez moi l'expression) au bar du coin avant d'aller assister à une rencontre sportive mais par contre, interdiction de faire de la publicité ou de boire de l'alcool dans une enceinte sportive où, c'est bien connu, tous les sportifs et spectateurs viennent pour boire en quantité...

 

Analyse des interdictions de publicité du tabac et de l'alcool dans les enceintes sportives : 

Ces dispositions sont destinées à protéger nos enfants paraît-il !...

Et que fait l'état pour l'éducation de nos enfants dans les stades lorsqu'ils entendent tout au long d'un match de football ces célèbres encouragements de notre belle langue française : "Ho hisse, enc... !"

 

c) A propos des bookmakers :

Compte tenu du fait de l'existence de l'ARJEL qui délivre les agréments permettant de proposer des jeux en ligne sur le territoire français, il n'est pas question de faire de la publicité pour un bookmaker non agréé sous peine de se retrouver devant un tribunal !

Cela ne serait pas gênant si ce n'était le fait que cela ferme la porte du sponsoring du sport français à de nombreux bookmakers !!!

Il suffit de regarder les résumés des compétitions sportives à l'étranger pour identifier le nombre de sponsors potentiels qui aident les adversaires des sportifs français sans avoir la possibilité d'investir en France...

 

Quelles solutions pour augmenter le financement du sport français ?

Tout simplement assouplir cette législation en autorisant ces publicités aujourd'hui interdites sur un pourcentage limité :

Exemples :

a) Les publicités pour le tabac ne doivent pas dépasser 10 % des encarts publicitaires de l'enceinte sportive.

b) Les publicités pour l'alcool ne doivent pas dépasser 25 % des encarts publicitaires de l'enceinte sportive.

c) Les publicités pour les bookmakers non agréés ne doivent pas dépasser 10 % des encarts publicitaires de l'enceinte sportive et doivent obligatoirement indiquer "Opérateur non agréé par l'ARJEL". Ils ne sont pas autorisés à faire de la publicité hors des enceintes sportives.

 

Pour revenir à la page de présentation de la pétition, cliquez sur moi !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire