JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DEPENDANCE, ISOLEMENT : APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SURTAXE) ou CLIQUEZ SUR MOI !  

LES   PARIEURS   FOUS

Le rapport minimum à 1,10

Les paris hippiques étant des paris mutuels, le montant des rapports fluctue selon la masse des enjeux, le montant des taxes et le nombre de gagnants !

Lorsqu'un cheval est un grand favori lors d'une course sa côte "placé" n'est pas clairement indiquée voire pas indiquée du tout...

Il arrive parfois que le rapport pour un cheval "placé" soit inférieur à 1,10 ! 

 

Le dimanche 11 février 2018, un opérateur de jeux en ligne a battu tous les records pour la course du Quinté lors du Grand Prix de France à Vincennes...

Pour les chevaux arrivés 2ème (le n° 8 Bold Eagle) et 3ème (le n° 4 Propulsion), il a été affiché pour ces 2 chevaux un rapport "Placé" de... 1,00 !!!

En fait, les parieurs ayant validé un pari sur ces 2 chevaux "placé" ne pouvaient que récupérer ou perdre leur argent !!!

Ils ont remporté leur pari mais n'ont même pas gagné 1 seul centime !!!

 

Il y a plusieurs solutions pour remédier à cette "arnaque" qui n'est que la conséquence du montant des taxes perçues sur les paris !

 

a) Les opérateurs de Jeux en ligne se doutent qu'un cheval fait figure de super favori et que son rapport placé va être inférieur à "1,10" > ils ne proposent pas le pari "placé" pour ce cheval.

 

b) Lorsqu'au moment du départ de la course, les opérateurs de jeux en ligne savent qu'il y a un risque que le rapport d'un cheval "placé" soit inférieur à "1,10" ils annulent purement et simplement tous les paris "placés" des chevaux concernés.

 

c) Le montant des taxes perçues sur tous les paris "placé" est exceptionnellement réduit de manière à couvrir le remboursement de tous les paris gagnants à hauteur d'un rapport de "1,10".

 

d) L'opérateur de jeux en ligne affiche à l'instant T le montant le plus bas pouvant être défini comme rapport final compte tenu des enjeux en cours, des taxes perçues et du nombre de gagnants. Si ce montant est inférieur ou égal à "1,10" le pari n'est plus en pari "mutuel" mais devient un pari "fixe", c'est à dire que l'opérateur de jeux en ligne paiera ce rapport au parieur, quel que soit le montant final du rapport établi après la course. Exemple : au moment de parier sur un cheval placé, sa côte la plus basse est à "1,07". Si la pari est gagnant, le parieur en sera avisé au moment de valider son pari et encaissera le montant de sa mise multiplié par 1,07 s'il remporte son pari... Quel que soit le montant final du rapport (qu'il soit de 1,03 ou 1,14) !

 

Ces dispositions doivent bien entendu être appliquées à tout pari risquant de présenter un rapport inférieur à "1,10".

 

Pour revenir à la page de présentation de la pétition, cliquez sur moi !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire